Animation Association Culturelle du pays A3V 25 janvier 2015

Le premier spectacle de la programmation trimestrielle de l'association Art Culture Fabri de Peiresc a eu lieu à la salle polyvalente de St André les Alpes. Une belle réussite, le public était bien là avec un panel très large de la petite enfance aux grands-parents. Le programme burlesque et d'équilibre précaire proposé par L'association "La Mondiale générale" a été créé le 12 novembre 2012, à Arles, sous l'impulsion de Pernette Bénard, Alexandre Denis et Timothé Van Der Steen nous indique le site internet de la compagnie (http://www.lamondialegenerale.com/) .
Le début du spectacle était prévu pour 16 h , cependant il faut préparer la salle avec le matériel et les éclairages, ici pas de sono, c'est le cirque et l'équilibre sans filet. C'est donc les artistes avec les membres d’ Art Culture et sans doute, quelques personnes du comité des fêtes local qui ont mis en place les différents éléments de scène qu’il faudra démonter et ranger en fin de séance. Cela n'apporte pas grand chose à notre scénario de restitution, mais c'est utile de le dire parfois.
Voilà un duo atypique qui nous propose un spectacle insolite sur l'absurdité et la beauté de l'équilibre. L'histoire dans laquelle nous entraînent Alexandre Denis et Timothé Van Der Steen, un artiste circassien et un technicien, c'est un peu celle « du con et de l'idiot ». Deux personnages bêtes et méchants qui évoluent de façon irrationnelle dans un univers aride et graphique pour arriver en haut de la poutre et après que se passe-t-il ? En fait ,l'histoire chacun peut se l'approprier et y trouver des éléments de perception différents de son voisin. L'art de l'équilibre et du comique qui nous a été présenté, n'a laissé personne de marbre et surtout pas les enfants, qui ont joué toute la gamme de la stupéfaction et de l'admiration en regardant cet équilibre fragile et pourtant si bien maîtrisé tout au long du spectacle, ce qui a produit une musique d'accompagnement.
Pour le projet “Braquemard”, le duo a développé trois modules autonomes. Nous avons accueilli aujourd’hui la forme courte et “tout terrain” de 30 minutes, et retrouvons toute l'étrangeté de ces « désespérés rigolos », proches de l'univers du “Jour sans fin”, dont les personnages répètent sans fin les mêmes actions.
Une nouvelle fois, l'association culturelle a su nous montrer un art culturel différent et ô combien agréable et cordial. Les artistes lors du goûter amical prendront quelques minutes avant leur retour pour parler avec les spectateurs qui semblaient tout à fait heureux de leur rencontre et d’avoir assisté à ce spectacle entièrement gratuit."

Ajouter un commentaire