Saint André les Alpes : Caramentran

Ce 18 février, les élèves de l'école primaire et maternelle s'étaient déguisés et rassemblés vers 15 heures devant l'école, pour défiler en musique dans les rues du village. Les enfants, selon les classes, s'étaient mis dans la peau de petits indiens, chinois ou singes et, emmenés par la directrice Agnès Roux, leurs enseignants et les musiciens Manuèle Agate et Jean-Pierre Martel, se sont dirigés vers la Place pour danser et brûler Caramentran après avoir fait son procès. Caramentran, ce personnage traditionnel représentant le carnaval, était autrefois le bouc émissaire de la communauté ; chargé de tous les malheurs de l'année, il était jugé et brûlé en place publique. Les enfants pour l'occasion avaient placé leur pantin sur un siège pour le trimballer dans les rues avant l'épilogue tragi-comique attendu par tous. Les parents étaient enchantés de participer à cette grande première d'une manifestation disparue depuis bien longtemps et ont suivi avec grand plaisir le cortège bariolé. Odile Boetti."

Ajouter un commentaire