St André les Alpes la finale du jeu provençal de la semaine bouliste 2017

Le jeu provençal du lundi constitue le bouquet final de ces rencontres sportives très appréciées des compétiteurs.Pendant deux jours, St André les Alpes vit au rythme des jets de bouchons, du pas directionnel du pointeur et des trois pas athlétiques du tireur. Il n’est pas rare de voir quelques champions venir démontrer leur savoir faire et leur adresse . La compétition reste rude et il n’est pas couru d’avance de se voir en phase finale le mardi soir. C’est la dure loi du sport de compétition. Il faut tout de même préciser qu’en 2015 et 2016 les finalistes étaient identiques fait relativement rarissime. On attendait avec impatience le résultat de 2017.

Le concours principal de longue provençale a accueilli 101 triplettes, ce qui est dans la lignée des autres années et démontre bien une constance. Pour la petite histoire, on en comptait 100 en 2016,  82 en 2015, 88 en 2014, mais 99 en 2013 et 102 en 2012. Le suivi des différentes éditions permet d’établir des statistiques. C’est une belle récompense pour les organisateurs et leur travail tout au long de cette semaine d’activité bouliste.

La consolante a vu 43 inscriptions . Pour la doublette du mardi, ils seront 36 à repartir dans la dernière compétition bouliste de cette longue semaine sportive et attractive.

Encore une fois un grand coup de chapeau à l’Amicale bouliste de St André les Alpes pour l’organisation de la compétition. Ce n’est pas simple et il faut parfois avoir le verbe haut pour calmer la foule des joueurs avec leur égo et leurs questions parfois un peu trop insistantes. Les bénévoles  ont l’habitude et  à la  table d’inscription elles ont su gérer tous ces concours avec professionnalisme et conviction…


Une édition 2017 de grande qualité autant dans l’organisation que dans la compétition . Il est vrai que pointer sur les différents terrains est vraiment ici du grand art. Au fil des partis on a bien compris que les terrains de la place Marcel Pastorelli  et de Méouilles étaient très piégeux et même les meilleurs  ont pu  se laisser surprendre . Pour le tir il faut être toujours au sommet de sa forme , il n’y a pas droit à l’erreur quel que soit le terrain. Les spectateurs auront vu de belles parties et de talentueux compétiteurs venus de toute la région  que le village ne rencontre qu’une fois par an , alors il ne faut pas manquer le rendez-vous.  

Christophe Martello (champion de France 2013) , Patrice Conti et Philippe Rouge vainqueur en 2015 et 2016 était bien présents comme Christian Bee ( finaliste championnat de France 2010), Claude Marin Frédéric Michelis vainqueur en 2014. Il y avait bien d’autres prétendants pour le Graal et la quête sera rude sous le soleil...Les adeptes du jeu provençal et du concours de St André les Alpes étaient venus en nombre. Les joueurs du secteur ont été performants puisqu’en demi-finales, seul le double vainqueur venu de Mouans Sartoux a résisté et réussi à se hisser une nouvelle fois jusqu’au carré d’honneur.  Une grande partie des autres joueurs  seront issus du club St Andréen avec quelques recrues extérieures de renom.

Les demi-finales regroupaient donc  les équipes  Latil-Mascot-Gueval, Martello-Conti-Rouge ,Balland-Musso-Kadi, Brachet-Siccardi-Montelimard.

C’est l’équipe Latil qui a barré l’accès au carré final  à l’équipe de Christian Bee avec  4 points dans la dernière mène dont 2 points du tireur Sébastien Mascot avec une motivation sportive percutante.

La demi-finale visible a eu pour vainqueur l’équipe Balland-Musso-Kadi contre Brachet-Siccardi-Montelimard avec une certaine facilité tant au point qu’au tir.

La finale du concours  semblait avoir une motivation moins assidue pour le trio Latil-Mascot-Gueval en début de partie et  à la dernière mène où certaines boules n’ont pas été jouées avec la conviction sportive habituelle   malgré un score serré de 10 à 11 avant  la dernière mène. Ce sont donc ,Balland-Musso-Kadi qui sont ressortis vainqueurs de cette finale.La semaine bouliste s’achevait à minuit trente.  Pour l’anecdote deux présidents de l’Amicale bouliste St-Andréenne étaient adversaires lors de cette finale. C’est la jeunesse de Julien Balland qui l’a emporté au finish contre André Latil. La finale du concours complémentaire se jouait aussi dans cette belle nuit étoilée.

Une belle clôture pour cette édition 2017 très réussie."

Ajouter un commentaire