vidéo marché Franco Italien , avec les discours , la présentation de Sabastien Bouchon et le club...

Le 8 juillet Allos avait une double nationalité avec la 9ème édition du marché Franco-Italien. En 2012, le décalage de date forcé, pour diverses raisons, aura été tout à fait bénéfique en matière de fréquentation. C’est du moins ma propre constatation. Il était très délicat de prendre des photographies de stand tant la foule était nombreuse à regarder les étals et savourer du regard ou du palais les produits régionaux des deux pays. Le soleil était bien présent, une brise permettait d’être rafraîchi de temps à autre, ce qui restait bien agréable et le nombreux public était ravi. <br><br>Ce Marché Franco-italien reste une des animations majeures de la saison estivale sur le Haut Verdon. Il demande une préparation rigoureuse, avec un investissement bénévole important. Chaque année, des nouvelles idées et initiatives montrent bien l’implication des habitants pour la vie festive du cœur du village. Ce n’est sans doute pas vraiment simple, mais chacun apporte sa pierre et c’est ensemble qu’il faut construire les choses. C’est tellement plus amusant et attrayant, il faut aussi un minimum de compréhension et de bonne humeur, pas de soucis elles étaient bien présentes, le 8 juillet à Allos ! <br><br>Le programme était tout à fait alléchant, il y en avait pour tous les goûts. Le thème des vieux métiers est toujours très porteur, le public répond très souvent présent et se montre curieux de ces gestes coutumiers de nos anciens. Ce qui reste un peu plus grave c’est que nous avons tendance à les perdre au fil des années et peu nombreuses sont les personnes qui ont gardé la connaissance de tous ces gestes techniques. La mise en place des ballots de foin sur l'âne a montré que la méthode ancestrale restait un peu lointaine et les savoir-faire enfouis dans les mémoires, la difficulté était de les retrouver.<br><br>La Fanfare Italienne « Nuova Filarmonica Caragliese »(Province de Cuneo)sera présente tout au long de la journée. Les musiciens permettront à chacun de pouvoir se retrouver au son du tambour qui annonçait l’arrivée imminente de la troupe. Un temps fort de la journée reste la messe à la chapelle de Valvert. Un absent de marque : le père Clément ; Le maire dira quelques mots pour lui souhaiter un prompt rétablissement. Il a été remplacé par le vicaire Général. Les fidèles seront enchantés par cette messe traditionnelle rehaussée par la fanfare de Cunéo, qui donnera toute sa puissance dans le bâtiment religieux à l'acoustique impressionnante.<br><br>Les discours commenceront vers 12h30, l’équipe du Val d’Allos-animation avait préparé les tables et les collations ainsi que les essais de sono pour que tout soit opérationnel lors des prises de paroles. À l'issue des interventions de Dany Guirand, 1ère adjointe et coordinatrice de l’animation, de Michel Lantelme, Maire d’Allos, et Aldo Serale, Maire de Cervasca, chacun pourra se désaltérer avant le repas.<br>Tous les bénévoles auront le loisir de se rencontrer sous le Chapiteau de l’AEP haut Verdon, prêté pour l'occasion et partager le repas simple et convivial offert par la municipalité. Le dynamique accordéoniste Dino Négro était de la partie et ses doigts magiques donnent bien vite des frissons musicaux que les pas de danse calmeront. Il sera ensuite l’heure de regagner les stands des vieux métiers pour répondre aux questions du nombreux public toujours aussi curieux. Les photos seront nombreuses et les bénévoles devront avoir une grande patience. Ils étaient tous très motivés et heureux de participer à cette action de partage de savoir-faire et connaissance. Pendant ce temps les autorités et la fanfare auront pris le funiculaire pour aller se restaurer au plan d’eau.<br><br>J’ai pu voir aussi le sculpteur sur pierre, dernièrement installé sur la commune d’Allos, il préparait une pièce pour la Mairie. Il a la passion bien présente au bout de son burin. Et au bout de quelques années d’apprentissage de compagnonnage de taille de pierre et autres données techniques de conception de structure architecturale. Il s’est installé dans son village natal et espère trouver les moyens pour poursuivre son œuvre de travailleur passionné. <br><br>Pour les promenades, on avait le choix des poneys pour les plus jeunes et la calèche tirée par le cheval de trait. Si on préférait la mécanique et les sons spécifiques des motos, Le Club de Banon était là ; pour cela il proposait deux ballades au choix, le plus court des parcours était la ballade vers le lac, l’autre vers les routes sinueuses et agréables de La Foux d'Allos. Les chevaux mécaniques sont très agréables en cette saison et donnent toujours plus de saveur de liberté que les autres moyens de locomotions qui peuvent être offerts <br>Pierre le belge, (car son vrai nom est bien trop complexe à prononcer et à écrire) nous disait que le club est tout neuf et recherche des passionnés de belle mécanique et de ballade entre amis. suite de l'article sur verdon-info.net"

Allos Haut Verdon vieux metiers démonstration de vieux metiers val dallos

Ajouter un commentaire